Dr. Télesphore Pelletier

Hommage à nos personnalités

Si vous détenez des informations qui permettraient de documenter davantage cette section, SVP, faites-moi parvenir cette documentation et, pour le bénéfice de tous, il me fera plaisir d'enrichir nos mémoires. Pour me faire parvenir votre documentation : mar_lev@yahoo.com

photo Dr. Télésphore /><img src=Dr.telesphore

  • Télesphore Pelletier est né le 29 juin 1920
  • Il termine ses études de médecine à l'Université Laval en 1948
  • Il est sollicité avec insistance par le curé Émile Côté pour venir s'installer à St-Léon-le-Grand comme médecin suite au décès du Docteur Morais
  • Il y travaille un an en célibataire, à ce moment il résidait à l'Hôtel Richard où il faisait son bureau
  • En 1949, il marie Madeleine Veilleux, infirmière à l'Hôpital de l'Enfant-Jésus et tous les deux s'installent de façon permanente à St-Léon-le-Grand. Ils auront 8 enfants : Diane, Hermann, André, Denise, Marielle, Marcel, René et Claude.
  • Il achète et modifie l'ancien magasin général qui appartenait à Monsieur Eugène Bouchard. Il y aménage une salle d'attente, un bureau, une pharmacie, une salle de radiographie et une salle de chirurgie mineure. A partir de ce moment, il se dépense sans compter pour lutter contre la maladie chez ses concitoyens, il coud les plaies béantes laissées par les scies mécaniques, remet en place les os disloqués avec une habileté remarquable, fait les plâtres pour immobiliser les fractures, il vaccine, se rend auprès des malades le jour comme la nuit, il accouche aux maisons dans les tempêtes lorsque les routes ne sont pas ouvertes, se faisant conduire en « snow », il attend que le bébé vienne, souvent après de longues heures d'attente puis attend que la mère aille mieux après un accouchement difficile. Puis il repart pour faire les consultations à son bureau ce qui pouvait se terminer très tard car personne ne retournait sans avoir été vu.
  • Il a réussi un remarquable exploit en mettant au monde plus de 5 000 enfants. Une Ville.
  • Il s'impliquait aussi pour l'avancement de sa municipalité.
  • Dans les années 50, il courtise la politique, obtient une licence pour la radiodiffusion… probablement la première au Québec. Il participe financièrement avec quelques concitoyens à la construction de la route et à l'installation de l'antenne sur la montagne.
  • Il s'implique dans le monde scolaire, engage des « maîtresses d'école »
  • Il forme les ambulanciers de l'Ambulance Saint- Jean
  • Il a aussi participé financièrement à la construction d'une piscine municipale pour que les enfants puissent avoir un terrain de jeu l'été
  • Il s'implique aussi dans l'obtention de la construction d'un hôpital à Amqui.
  • C'est un homme actif qui aime la chasse, la pêche, qui fait du ski nautique et de la motoneige.
  • Il restera en poste à Saint-Léon-le-Grand jusqu'à 1967. Il trouve un remplaçant le docteur Jean Allaire qui prend ensuite la relève.
  • Par la suite, le docteur Pelletier pratiquera à Bic et à l'hôpital de Rimouski jusqu'à son décès en mai 1984.
  • Sa femme Madeleine vit à Rimouski et elle retourne régulièrement faire son tour à Saint-Léon-le-Grand.

 

 

photo Dr. Télesphore Pelletier et une belle voiture